Covid-19 : Coordination solidarité quintinaise

La mairie de Quintin, dans le cadre de la problématique sanitaire et du confinement, met en place des outils pour essayer de répondre aux différentes problématiques. Une action coordonnée est conduite avec l’ensemble de la chaîne de soins (médecins, pompiers, protection civile, force de l’ordre…)
Les élus vont contacter les personnes isolées de plus de 70 ans pour s’assurer qu’elles vont bien et qu’elles ne manquent de rien. Nous rappelons que cette mesure ne se substitue pas au service d’aide à domicile réalisé par le CIAS de l’agglomération.
La mairie invite chaque Quintinaise et Quintinais à faire preuve de solidarité en contactant, préférentiellement par téléphone, son ou ses voisins, plus particulièrement les personnes âgées ou isolées ou en situation de précarité le tout sans déroger aux 5 gestes barrières.
Nous remercions enfin toutes les initiatives, y compris des acteurs économiques locaux, qui contribuent à renforcer la solidarité entre toutes et tous.
Il ne faut pas hésiter à nous remonter toutes informations par le biais des outils mis en place.

Pour joindre la mairie :
Urgences CCAS : 06 47 67 27 26
Ou par mail : urgence-covid19@quintin.fr

Information Covid-19

Suite à l’annonce du Président de la République le 16 mars 2020, à compter de ce jour, la mairie n’est plus ouverte au public. Les services et établissements suivants sont suspendus ou fermés :

  • Accueil physique et téléphonique
  • Service urbanisme
  • Service comptabilité
  • La Fabrique – Atelier du Lin
  • Centre multimédia
  • Salle des Fêtes (ainsi que MJC)
  • Hôtel Poulain
  • Bibliothèque
  • Salles de sports et d’autres activités de loisirs
  • Permanences d’élus en mairie
  • Marchés des mardis et samedis
  • Foyer Logement avec visites interdites aux résidents

Le fonctionnement a minima est organisé pour :

  • Les urgences état-civil : 06 27 14 63 13
  • les urgences affaires sociales : 06 47 67 27 26
  • La police municipale : 06 27 22 75 65, en relais de la gendarmerie pour assurer des rondes sur le terrain et s’assurer du respect des règles de confinement :
  • L’école publique : pour accueillir les enfants de personnel hospitalier
  • La propreté et salubrité : une fois par semaine le vendredi, passage de la balayeuse, petit nettoyage et vidage des poubelles de ville.

Le Président de la République ayant validé le premier tour du scrutin et l’élection de quelques 30 000 maires en France, la préfecture des côtes d’Armor l’ayant confirmé, le nouveau conseil municipal sera installé samedi 21 mars matin à 11h. Les précautions seront prises pour respecter au maximum les mesures barrières.

Nouveaux horaires d’ouverture de la mairie

La mairie de QUINTIN a décidé de modifier son accueil au public afin de mieux recevoir les usagers et de mieux s’adapter à leurs demandes.

Deux changements majeurs sont à noter :

1 les horaires d’ouverture.

Désormais l’accueil est ouvert le matin jusqu’à 12h30 au lieu de 12h du lundi au vendredi. L’accueil sera aussi ouvert jusqu’à 17h voire 18h le mardi au lieu de 16h30 et fermé le jeudi  après-midi. De plus Il faut retenir que ces heures sont élargies seulement pour l’accueil. Vous pouvez toujours rencontrer les agents des autres services en demandant un RDV ou en laissant un message.

NOUVEAUX HORAIRES D’OUVERTURE

Horaires d’été : du 14 juillet au 26 août, la mairie sera ouverte la matin de 9h00-12h et l’après-midi de 14h à 17h00.

A retenir : Si vous souhaitez rencontrer un agent ou un élu – nous vous remercions de communiquer auprès de l’agent d’accueil l’objet de votre demande et vos coordonnées afin que le service compétent puisse vous rappeler ou vous proposer un rendez-vous.

2 création d’un espace de documentation.

Il est dédié à la consultation de  différents supports concernant les informations, les aides, les droits que vous pouvez obtenir dans divers domaines (logement, famille, travail). Cet espace se trouve dans le grand hall d’accueil au fond de la mairie.

Information CPAM

Victime d’un accident ou d’une agression ?
Vous avez été mordu par un chien, blessé dans un accident de la route ou lors d’une agression, vous avez été percuté par un skieur pendant les vacances, vous avez été victime d’un accident médical, vous êtes tombé sur le sol glissant d’un magasin…
Pensez à en informer votre caisse d’assurance maladie et votre médecin traitant !
Pourquoi ?
La Cpam va prendre contact avec le responsable de l’accident et sa compagnie
d’assurance pour se faire rembourser des frais engagés pour vous soigner. Cela ne changera
rien pour vous, vous serez remboursé comme d’habitude.
En quoi est-ce important ?
En informant votre Cpam, vous faites un geste simple, utile et citoyen pour éviter à notre système de santé de supporter des frais qui ne lui incombent pas.
C’est aussi cela être un assuré responsable et solidaire !
Comment déclarer un accident ?
Par téléphone au 36 46
Sur votre compte ameli : rubrique mes démarches / Déclarer un accident causé par un tiers

Ouverture de la plateforme Percev@l – Signalement des fraudes à la carte bancaire

Parce que la police de sécurité du quotidien (PSQ) doit exploiter tout le potentiel de la révolution numérique pour fournir à nos concitoyens un service moderne, M. Gérard COLLOMB, ministre d’Etat, ministre de l’intérieur, a souhaité mettre en place des téléservices innovants, répondant aux enjeux de sécurité actuels.
Ainsi, comme il l’avait annoncé le 9 février dernier lors de la présentation de la PSQ, la PLATE-FORME PERCEVAL, permettant de signaler en ligne à la police nationale ou à la gendarmerie nationale un usage frauduleux de sa carte bancaire, est désormais ouverte1.
Accessible dès aujourd’hui sur le site https://service-public.fr/, ce télé-service, développé par la gendarmerie nationale en partenariat avec la police nationale, simplifie les démarches des victimes et oriente efficacement l’action judiciaire, alors que le préjudice des fraudes à la carte bancaire, dont sont victimes les particuliers, les commerçants et les banques, atteint 250 millions d’euros par an. Pratiquement, la victime est guidée dans une démarche simple, où elle pourra renseigner les éléments utiles à partir de ses documents bancaires. A l’issue, la victime reçoit automatiquement un récépissé qu’elle pourra adresser à sa banque à l’appui d’une demande de remboursement.
Aux services d’enquête judiciaire, ce dispositif apportera une vue plus complète du phénomène de fraude à la carte bancaire, améliorant ainsi l’efficacité des investigations et la détection des fraudes de grande ampleur, et permettant d’adresser des messages de prévention ciblés.
L’engouement pour ces dispositifs atteste d’une attente réelle de nos concitoyens. Le ministère de l’intérieur continuera de développer de tels services, à l’image de la plateforme THESEE qui permettra prochainement de porter plainte pour tout fait d’escroquerie en ligne.