Autorisation d’urbanisme

la Ville de Quintin est protégée au titre des monuments historiques. A ce titre, il est vivement conseillé de s’assurer de la conformité de son projet avant le dépôt des autorisations nécessaires et la réalisation des travaux.

Question-réponse

Dans quel cas doit-on recourir à un architecte ?

Vérifié le 21 janvier 2020 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

En règle générale, le recours à l’architecte est obligatoire pour élaborer les plans du dossier de votre permis de construire. Cependant, dans certains cas, vous pouvez en être dispensé.

    • Vous êtes obligé de recourir à un architecte quand vous construisez un bâtiment autre qu’agricole, comme une maison individuelle, dont la surface de plancher est supérieure à 150 m².

    • Vous n’êtes pas obligé de recourir à un architecte quand vous construisez un bâtiment autre qu’agricole, comme une maison individuelle, dont la surface de plancher est inférieure ou égale à 150 m².

    • Quand vous déposez un permis de construire pour agrandir une construction existante, vous êtes obligé de recourir à un architecte si la surface de plancher ou l’emprise au sol après travaux dépassent 150 m².

    • Quand vous déposez un permis de construire pour agrandir une construction existante, vous n’êtes pas obligé de recourir à un architecte si la surface de plancher ou l’emprise au sol après travaux ne dépassent pas 150 m².

      • Les exploitations agricoles ont l’obligation de recourir à un architecte pour une construction à usage agricole dont à la fois la surface de plancher et l’emprise au sol sont supérieures à 800 m². Il en est de même pour les coopératives d’utilisation de matériel agricole.

      • Les exploitations agricoles n’ont pas l’obligation de recourir à un architecte pour une construction à usage agricole dont à la fois la surface de plancher et l’emprise au sol sont inférieures ou égales à 800 m². Il en est de même pour les coopératives d’utilisation de matériel agricole.

      • Les exploitations agricoles ont l’obligation de recourir à un architecte pour édifier une serre dont la surface de plancher et l’emprise au sol sont supérieures à 2 000 m². Il en est de même pour les coopératives d’utilisation de matériel agricole.

      • Les exploitations agricoles n’ont pas l’obligation de recourir à un architecte pour édifier une serre de production. Les montants de cette serre doivent avoir une hauteur inférieure à 4 mètres et, sa surface de plancher et son emprise au sol doivent être inférieures ou égales à 2 000 m². Il en est de même pour les coopératives d’utilisation de matériel agricole.

      • Les exploitations agricoles ont l’obligation de recourir à un architecte pour agrandir une construction existante à usage agricole, si la surface de plancher ou l’emprise au sol après travaux dépassent 800 m². Il en est de même pour les coopératives d’utilisation de matériel agricole.

      • Les exploitations agricoles n’ ont pas l’obligation de recourir à un architecte pour agrandir une construction existante à usage agricole, si la surface de plancher ou l’emprise au sol après travaux sont inférieures à 800 m².

      • Les exploitations agricoles ont l’obligation de recourir à un architecte pour agrandir une serre existante, si la surface de plancher ou l’emprise au sol après travaux dépassent 2 000 m². Il en est de même pour les coopératives d’utilisation de matériel agricole.

      • Les exploitations agricoles n’ ont pas l’obligation de recourir à un architecte pour agrandir une serre existante, si la surface de plancher ou l’emprise au sol après travaux sont inférieures à 2 000 m². Il en est de même pour les coopératives d’utilisation de matériel agricole.

Les personnes morales doivent recourir aux services d’un architecte pour établir leur projet architectural quel que soit le projet de construction ou de travaux.

Il est possible d’obtenir gratuitement des conseils auprès

  • d’un architecte du conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement (CAUE)
  • ou du service urbanisme de la commune où est situé le terrain.

Aides aux travaux

Au travers du PAP vous pouvez bénéficier d'une aide de la Région Bretagne pour des travaux de rénovation de votre habitations (fenêtres, toiture, façade,…). Le montant de l'aide s'élève à 15 % du montant des travaux (montant minimum de travaux pris en compte : 5 000€). Les travaux devront être conformes à l'avis de l'Architecte des Bâtiments de France et employer des matériaux traditionnels (bois, pierre,…).

N'hésitez pas à venir vous renseigner en mairie.

 

Documents du PLU en pdf

Documents du SPR en pdf

Zone de Présomption de Prescription Archéologique